Starbaits : Retour à l'accueil

 

Vive la pêche d’équipe!

Actualité rédigée le 6 Feb 2012 par Teddy LEBRETON.

Photo_1.JPG


Etant un grand solitaire, je pêche souvent seul. Le fait de pêcher seul m’aide à mieux me concentrer sur le sujet. Je pense que le fait de n’avoir que la pêche à penser, permet de mieux pêcher, en tout cas d’éviter de passer à coté de l’essentiel. Mais pêcher en binôme peut aussi avoir de redoutables avantages.
Cependant, trouver un bon partenaire de pêche, n’est pas toujours évident. Il est avant tout primordial d’être sur la même longueur d’onde. En ce qui me concerne, j’ai vraiment deux «collègues de pêche», Julien M. et Manu (ils se reconnaitront).


Que je pêche avec l’un ou l’autre, les motivations sont les mêmes : prendre des poissons. Et si la pêche est difficile, tout faire pour essayer de trouver la stratégie, la technique, qui nous permettra de prendre des carpes. Sans oublier de profiter d’être au bord de l’eau, pour se ressourcer et passer un bon moment.

Il y a quelques semaines, Yann et Jean-Marc ont organisé un regroupement de quelques jours. Plusieurs membres de l’équipe ont été conviés, dans le but de travailler sur le catalogue 2012 et de passer un agréable moment ensemble. Boulot la journée et pêche la nuit. Nous avons été réunis sur une gravière pendant quatre jours (un grand merci à LA GARDONNETTE CHARTRAINE qui nous a permis de réaliser ces 4 jours dans d'excellentes conditions!!!!)  et avons formé des binômes : Julien Borie fut mon partenaire.

Photo_2.JPG


Sur notre poste, à environ quatre vingt mètres de nous, un haut fond de cailloux se distingue d’un fond mou et un peu en décalé sur notre gauche, à une trentaine de mètres, une différence de substrat bien marquée.
Voilà, nos deux spots furent trouvés. Nous décidons pour limiter la pression de pêche, de mettre seulement deux lignes chacun à l’eau. Ma canne lancée sur le dessus du haut fond, eschée avec une pop up DEMON sur un amorçage de baby corn, ne tarda pas à produire une touche. Elle m’offre une bien jolie commune, puis par la suite, deux autres poissons.

 

Photo_3.JPG


Dans la nuit, Julien parvient à prendre plusieurs poissons, dont un plus lourd que les précédents qui étaient étonnement calibrés.


Photo_4.JPG


La deuxième nuit aura été plus calme sur le haut fond. Sans doute dû à la pression effectuée par les autres binômes qui, à peu de choses prêt, pêchaient à la même distance.
Julien a lui continué à prendre des poissons, comme lors de la nuit précédente.
Les carpes étaient folles des SIGNAL !!!


Photo_5.JPG


Photo_6.JPG


Et c’est là qu’une équipe doit s’adapter pour faire en sorte de mieux pêcher. Pour la dernière nuit, nous prenons donc la décision de retirer une canne du haut fond et de la rajouter légèrement à l’écart du coup le plus productif.
Bingo, cette nuit là aura été intense, avec en moyenne une touche toutes les trente minutes.
Entre chaque touche, je remplissais le bait rocket, Julien le propulsait sur la zone, et vice-versa jusqu’au petit matin, où les carpes ont finalement décidé de faire une pause. Le choix de changer de stratégie aura était payante.


Photo_7.JPG


Photo_8.JPG
 

Photo_9.JPG


Photo_10.JPG


Cette première pêche avec Julien restera un excellent souvenir, tant au niveau bonne ambiance qu’au niveau pêche, avec une trentaine de touches.


Photo_11.JPG


Félicitation à Jérôme Collet, qui a pris le plus gros poisson de cette mini session.
Et un grand merci à Yann et Jean-Marc, ainsi qu’à tous les membres de l’équipe pour ces quatre jours inoubliables.


Photo_12.JPG


Bonne continuation à tous.
Teddy

 

Dans la même rubrique :

(10 Apr 2017 )

(30 Mar 2017 )

( 7 Mar 2017 )

(14 Dec 2016 )

Dans la même rubrique :

Du même auteur :

Hemp and Tiger (30 Mar 2013 )

Les «SPICY SALMON» vous promettent des sessions épicées! (26 Jan 2012 )

SORTEZ DES STEREOTYPES ( 4 Aug 2011 )

RECIT NOCTURNE... ( 9 May 2011 )

Vidéos

Conseils

Proshops