Starbaits : Retour à l'accueil

 

RETOUR GAGNANT

Actualité rédigée le 29 Nov 2010 par Gratien ESCOS.

 

 

Nous sommes début mai, cela fait maintenant cinq jours que j'ai reçu mon nouveau matériel, je suis impatient d'aller m'installer au bord de l'eau, et de retrouver toutes ses sensations qui m'ont tant manquées. Je suis comme l'enfant qui, le soir de noël, découvre ses cadeaux au pied du sapin, impatient de les ouvrir pour jouer avec. Cela peut prêter à sourire, mais quand, comme moi, on est dans l'obligation de s'arrêter de pêcher pendant pratiquement trois ans, alors que vous avez vécu tant de joies, d'émotions, et de bonheur pendant plus de vingt années... C'est comme un nouveau départ, un retour aux sources. Pour tout cela, je ne le dirai jamais assez, MERCI Jean-Marc.

13 heures, je viens de terminer mon travail posté, et je décide d'aller essayer mon matériel, de pratiquer une pêche de rapidité. Mon choix se porte alors sur un plan d'eau situé non loin de mon lieu de travail.

Ceci pour plusieurs raisons :  un court trajet pour un gain de temps, une pièce d'eau que je connais et qui n'a pas changé. Mais l'élément essentiel est avant tout un fort mistral, soufflant maintenant depuis trois jours, ce qui va bien m'aider pour le choix du poste, confirmé à mon arrivée par deux sauts non loin de la berge battue par le vent.

Photo_004.jpg

Fébrilement je monte mes cannes, des Expert 12 ft 3.00 Lbs. J'équipe chacune d'elles d'un Safety Rig Kit, plomb Bomb Lead de 5 oz, pour le bas de ligne, tresse Evidence 25 Lbs, hameçon SB 100 n°2.

En ce qui concerne les appâts, j'utiliserai la JOKER.

Photo_011.jpg

Une bouillette sur le cheveu, trois sur un pva, le tout trempé dans du dip. Pêchant à moins de trente mètres, une vingtaine de billes sera envoyée sur chacune de mes cannes avec une fronde.

Photo_014.jpgPhoto_017.jpg

Comme vous le constatez, je reste simple, surtout dans mon cas, il s'agit pour moi d'une première, après trois ans d'abstinence. C'est comme le vélo, ça ne s'oublie pas, mais il y a quand même un temps de réadaptation... Cela ne fait pas une heure que je pêche quand j'ai un premier départ ! Mon premier poisson depuis si longtemps! C'est une jolie commune d'environ 12 kilos, la canne à peine remise à l'eau, un second détecteur retentit ! Que je fus content de voir cette magnifique miroir de 22 kilos sur mon tapis après un long combat.

DSCF0027.JPG

Bien entendu, je n'avais rien prévu pour faire des photos, j'ai dû appeler un ami à mon secours! Le poison étant au sac, je continuais ce qui avait si bien commencé  sans rien changer à ma tactique de pêche, qui s'avérait payante. 30 minutes après mon  appel mon ami arriva enfin... Pourquoi enfin, parce qu'il me trouva en fâcheuse posture ! Une canne dans chaque main, et grâce à son aide, deux poissons furent mis au sec, 12 et 16 kilos.

Après avoir pris les photos, et remis tous ces poissons à l'eau, nous nous

DSCF0031.JPG

mettons à discuter de ce retour qui me comblait bien au-delà de mes espérances, quand un cinquième départ se fit entendre!! Quand je finis par réussir à mettre le poison dans l'épuisette que tenait mon ami, je compris à son sourire, qu'il s'agissait la aussi d'un beau poisson... Qu'elle ne fut pas ma joie en voyant l'aiguille du peson indiquer 26 kilos !!!

DSCF0039.JPG

Vraiment un retour gagnant... Je terminais cette après-midi avec la prise d'un petit  silure. Il était 17h30, j'ai fini fatigué, mais heureux ! Avec un résultat de 6 poissons  pour 4 heures de pêche, dont un nouveau record perso, comment espérer meilleur retour ? Alors pour tout ceci, je vais me répéter, MERCI Mr LEBRETON, vous avez le bonjour de l'Ours.

 L'OURS.

 

Dans la même rubrique :

(10 Apr 2017 )

(30 Mar 2017 )

( 7 Mar 2017 )

(14 Dec 2016 )

Dans la même rubrique :

Du même auteur :

" AU FIL DE L EAU " 1 (16 May 2011 )

POURQUOI TANT DE CHOIX ? ( 7 Feb 2011 )

LA PECHE DE RAPIDITE ( 5 Dec 2010 )

Vidéos

Conseils

Proshops