Starbaits : Retour à l'accueil

 

RENCONTRE AVEC LE GEANT ROUGE !

Actualité rédigée le 29 Mar 2010 par Julien BORIE.

La neige tombe abondamment, pour la troisième fois cette année et je me réjouis à l'idée de me retrouver dans quelques jours loin du gel, loin de la glace : sur les rives du Géant Rouge.

DSC_1107.jpg

Fred, Steph et Pat sont déjà arrivés pour prospecter deux jours auparavant, alors que nous posons nos semelles sur le tarmac rougeoyant. Les trois heures de trajet s'avèreront longues mais pittoresques. Nous sommes logés avec Michel dans une merco avec deux collègues hollandais dont un modèle XXL... Après une nuit à l'hôtel, nous attaquons notre pêche sur un secteur que nous exploiterons à trois binômes de part et d'autre d'une île.

DSC_1089.jpg

Rien de bien complexe : devant nous se rencontrent plusieurs plateaux en pente douce qui s'écroulent dans des lits de rivière très marqués, dû aux eaux de ravinement lorsque le niveau de BEO est bas. Nous exploiterons donc différentes profondeurs, car il nous semble en confrontant tous les points de vue recueillis que lorsque la pêche est dure, trouver le bon palier ici est prépondérant, et la semaine précédente a vu les capots et les petites pêches s'enchaîner (je salue d'ailleurs les deux jeunes rencontrés à l'hôtel, capot mais avec le sourire, ce sera pour la prochaine les gars !).

La première nuit ne donnera rien, si ce n'est deux cannes tanquées dans les filets d'un pêcheur local. Il nous faudra attendre le lendemain soir pour qu'une carpe se saisisse d'un montage déposé dans trois mètres d'eau. Un tout droit de la mort pour Michel, qui après m'avoir assuré un petit poisson, enfourne dans l'épuisette une commune de l'espace !

Nouvelle image_1.JPG

DSC_0996.jpg

 

Au petit matin c'est à moi de jouer avec une fuyarde. Vite rattrapé par la réalité, mon poisson n'est pas du même gabarit, mais un premier poisson sur une nouvelle eau, ça s'immortalise ! Le soleil a disparu et durant trois jours nous avons droit à des passages de crachin assez intense, nous continuons néanmoins à toucher quelques communes de gabarit très divers et surtout nous n'arrivons pas encore à trouver la profondeur idéale car les poissons semblent être encore indécis.  Chose étonnante également la moitié de nos départs se produisent de nuit et après un passage de petites communes, Michel plombe encore assez fort l'aiguille du peson.

1.JPG

2.JPG

55.jpg

Tous les poissons se feront prendre à la bouillette (snowman 20mm), d'ailleurs même les gerbilles n'y résisteront pas :

11.jpg

 

De mon côté, il me faudra attendre le quatrième jour pour qu'une vraie grande commune glisse impassible sous mon embarcation. Sensation incroyable, où malgré un vent soutenu, l'embarcation continue d'avancer, treuillée par une poisson qui ressonde à la moindre tentative de lui mettre la pression. un souvenir merveilleux.

DSC_1039.jpgDSC_1038.jpg

 

Nous terminerons notre semaine de pêche avec le sourire. Sans avoir fait une pêche d'anthologie, nous avons su tirer partie d'un début de saison qui commençait tout juste à s'esquisser. Les poissons commençaient à se regrouper et le constat avec les différents potes était que la profondeur optimale se situait entre 11 et 13 mètres quelque soit la configuration des postes.

DSC_1131.jpg

Avant de rentrer en France, sous une pluie intense emportée par de violentes bourrasques de vent, le Géant Rouge allait m'offrir un dernier cadeau qui m'a donné bien des montées d'adrénaline avant de le glisser entre deux vagues au creux du filet.

DSC_1153.jpg

 

 Merci à Clément et à toute son équipe pour ce séjour inoubliable !

04.jpg

 

Dans la même rubrique :

Optimiser sa pêche (27 Oct 2014 )

AMORCAGE SIGNAL-ETHIQUE (partie 2) (22 Oct 2014 )

(16 Oct 2014 )

NEWS PECHE EN LAC 2014 ACTE I (13 Oct 2014 )

Dans la même rubrique :

Du même auteur :

CONTRE LA MONTRE ( 6 Sep 2012 )

The Salmon Dance ( 9 Jan 2012 )

"CLAIR COMME DE L'EAU DE SOURCE" (27 Jun 2011 )

SAFE ZONE - épisode 5 (14 Mar 2011 )

Vidéos

Conseils

Proshops