Starbaits : Retour à l'accueil

 

PECHE ESTIVALE EN CORREZE

Actualité rédigée le 14 Aug 2010 par Jean-Rémy MONIOT.

Avant d'aborder l'article sur mes vacances de juillet dernier, je vous informe, comme je vous en avais parlé dans ma dernière news, nous sommes partis début mai avec mon pote Marco sur un très grand lac pour y pratiquer une pêche itinérante en boat. Les conditions météo ont été particulièrement rudes pendant notre session, froid, pluie et vent ont été de la partie, mis à part les trois derniers jours où le temps se réchauffât très rapidement, permettant la fraie des poissons. Nous réussirons à prendre tout de même une trentaine de fishs, dont trois de plus de 20Kg et une de plus de 25Kg.

 JR Der 1_1.jpg

 
 Marco_der_2.jpg
 
 
JR_Der_3.jpg
 
 
Montage_Der_4.jpg
 
Un article complet de cette session est à découvrir dans le prochain CARPE SCENE COLLECTOR" qui sera en kiosque fin août.
 
Début juillet, les vacances se profilent. Nous partirons ma femme Mireille, dit "Moumoun", Lidvine, dit "Lili", Olivier, dit "Mamadou", et moi, "le ptit Moniot", et comme gardien du bivouac Elias, dit "Loulou".
Le choix de nos vacances s'est porté sur un lac pour sa beauté et son cadre, mais surtout pour la fraîcheur de la région en prévisions des grandes chaleurs....


Ptit Moniot lache du lest.....tu vas exploser !!!
 
Humour_JR_V.jpg
 
 Loulou, c'est vraiment toi le plus sérieux !
 
Elias_V.jpg
 
Ce lac fait partie de ceux qui sont classés assez difficiles et sans pression de pêche importante, ce qui nous motive.
 
Jour "J" tout est prêt, l'intendance est beaucoup plus importante que d'habitude, du fait que ce sont  les vacances et qu'un certain confort est souhaitable. Après renseignements pris, nous savons que le lac est presque à son niveau le plus haut, que les berges sont très encaissées, ce qui laisse envisager des problèmes pour le campement. Il me rappelle un autre lac qu'affectionne tout particulièrement mon pote Marco, suivent quelques photos souvenirs...
 
Deux fishs exceptionnels
 
 Sans_titre_1.jpg
 
deux.jpg
 
 

 
 trois.jpg

 
 
Nous prenons la route et arrivons à destination après sept heures de voyage, sous la canicule, un peu surpris par la chaleur, alors que nous nous attendions à un peu plus de fraîcheur.
 
Les boats sont mis à l'eau équipés de moteurs thermiques de 6cv, plus l'annexe indispensable avec un bon moteur électrique. Une heure plus tard, tout est chargé dans les boats et nous partons à la recherche d'un poste capable d'accueillir toute notre intendance et y installer notre bivouac.
Nous naviguons en direction de la queue du lac sur plusieurs kilomètres par une chaleur étouffante, le sonar affiche une température de l'eau en surface de 29°C, je n'en reviens pas !
 
Alors que la fatigue commence à se faire sentir, toujours rien en vue, nous retournons en direction du barrage. Enfin, nous trouvons un poste qui nous convient dans le secteur de nuit. Que demande-t-on de mieux ?
 
Seul inconvénient, beaucoup de passages de bateaux à moteur, (ski nautique, jet ski), nous ferons avec...
 
Nous installons le campement, cassons une croûte rapidement et rejoignons nos "Bed Chair" pour une nuit de repos bien méritée.
 
Frais et dispos, le lendemain matin après un bon petit déjeuner copieux et apprécié, nous partons faire du repérage. Face à notre poste, rien de bien intéressant : une pente assez douce sableuse, caillouteuse qui descend régulièrement sans même de cassure et dépourvue d'obstacle. Nous tentons un amorçage assez important sur toute cette zone avec des bouillettes "SK30", pour éventuellement intercepter des poissons de passage. Nous sommes beaucoup plus confiants pour les lignes à tendre en bordures qui varient en profondeur entre un et quatre mètres et de nombreux arbustes immergés qui regorgent d'alevins chassés en permanence par les perches. Quand nous constatons cela, d'après notre expérience, nous savons qu'en général les carpes ne sont pas loin. De plus la bordure de droite forme une petite baie dans laquelle se déverse un petit ruisseau. C'est un secteur qui logiquement devrait produire du poisson.
 
Les lignes sont donc placées à vue sur ces "spots",. La première nuit est calme et nous permet de récupérer encore sur la fatigue de la veille. Dans la soirée du deuxième jour vers 22h30, j'enregistre mon premier départ sur une ligne placée en bordure dans la petite baie. Le Fish semble s'être réfugié dans les arbustes, n'ayant plus de contact, nous sautons dans la barque me contentant de récupérer le fil pour
ne pas affoler la carpe. Une fois à l'aplomb, j'exerce une forte pression sur la carpe pour la dégager très rapidement et la brider pour qu'elle ne puisse repartir dans d'autres obstacles. C'est une belle miroir qu'Olivier m'épuise et la monte à bord avec difficulté. Cette carpe étant la plus grosse que nous allons faire dans cette session, comme quoi, se vérifiant une nouvelle fois, il ne faut jamais rater le premier départ qui est souvent la plus grosse prise. Ce poisson ressemble étrangement par ses petites écailles bien rondes sur ses flancs à l'arrière prêt de sa caudale, à un spécimen légendaire de St Cassien "Pépita", que nous avons eu la chance de prendre avec Yves JACQUEMIN, mon oncle.à 26,5Kg , lors d'une session dans les années 90. Malheureusement cette carpe n'existe plus.
 
JR_18_V_2.jpg
 
 
JR_Mi_18_V_3.jpg
 
Mimi_18_V_4.jpg
 
Ayant amorcé au préalable un autre secteur, nous décidons de nous y installer, et nous ferons dès la première nuit trois départs dont l'un laissait supposer un très gros poisson me faisant un combat de vingt minutes, par une profondeur avoisinant les 20m, alors qu'en réalité, à notre surprise, c'était une belle commune de 14Kg. Conclusion, on ne peut pas toujours estimer une prise à son combat.
 
Paysage_V.jpg
 
 
JR_Commune_V.jpg
 
 
 
Les_femmes_V.jpg
 
 
Fish_Ellias_V.jpg
 
 
Au bout de trois jours, avec trois petits fishs de plus, nous retournons finir notre séjour à proximité d'une plage en secteur de nuit où Olivier touchera une très belle commune de plus d'un mètre. Les trois derniers jours les conditions athmosphériques se sont dégradées rapidement, avec des orages. La température en surface du lac a chutée à 22°C.
 
Fish_Oliv_V.jpg
 
 
JR_O_V_1.jpg
 
 
Nous avons largement profité quand même de nos vacances, hors la pêche, avec baignades, promenades, gueuletons...et de bonnes rigolades .
 
Bilan de pêche : 16 départs, une majorité de communes très combatives qui nous ont bien éprouvé les blanck de nos cannes "PIONNEER" 10' 3lbs et "MILSPEC" 12' 3lbs
 
Nous reviendrons... entre hommes...pour une vrai session sur ce magnifique lac de Corrèze où il reste tout à découvrir.
 
Je n'achèverai pas cette news sans porter un coup de chapeau à mon Ami Damien pour la prise d'une carpe miroir de 25,6Kg au mois d'août 2009, prise avec des appâts "INSTANT FRENZY", bouillettes de la gamme "PERFORMANCE CONCEPT". Sur ce même lac, à la même période, j'ai atteint mon objectif  en prenant une magnfique commune de 23,8Kg.

Carpe_Damien_25_6Kg.jpg

JR_Liez.jpg 

A bientôt pour la prochaine session prévue en octobre, et bonne pêche à vous !

Jean Rémy

 

 

 

Dans la même rubrique :

(10 Apr 2017 )

(30 Mar 2017 )

( 7 Mar 2017 )

(14 Dec 2016 )

Dans la même rubrique :

Vidéos

Conseils

Proshops