Starbaits : Retour à l'accueil

 

La Route du Jaune...

Actualité rédigée le 23 Dec 2015 par Patrick ZAVAN.

 

 

 

IMAG2369_1_1.jpg

 

La route du Jaune, c’est comme la route du rhum mais sans l’Océan Atlantique ! Sans les voiliers ! Sans relier Saint Malo à Pointe-à-Pitre ! Et sans le rhum ! Mais avec du Jaune, donc dans le SUD !!!

IMG_9596.JPG
 

 

Non sans dec, la route du Jaune, c’est juste une session rivière entre 2 potes. Mais pas une session dans son plus simple appareil mais plutôt une session de 3 nuits en bateau, le tout sur une aire de jeu illimitée. A part pour nos besoins primaires et quelques clichés photos, nous n’avons pas mis un pied à terre.

IMG_9539.JPG IMG_9567.JPG

 

Je dois avouer que cette session avait également pour but de tester la pêche via un bateau cabine, ce qui était une première me concernant. Bien sur, à cette péniche solidement ancrée, nous avions combiné mon bon vieux Partner 290 qui fera office d’annexe pour échosondage et dépose des lignes. Et malgré quelques aprioris, je dois avouer avoir facilement trouvé mes repères sur « notre poste flottant ». Le couchage est un peu exigu mais on ne met pas longtemps à trouver sa position pour un sommeil des plus réparateurs ! Et ce n’est pas mon hôte « Joe » qui dira le contraire avec ses siestes à répétition pour se remettre de ses nuits ! LOL

IMAG2338.jpg

IMG_9557.JPG 

 

Niveau appât : Signal, RS1 et un fond de Hemp&Tiger auront été nos alliés. Au préalable, nous avions mis un amorçage en place à tour de rôle pour réduire les frais. Ces même billes, complétées de graines auront rejoins le fond de notre rivière préférée.

IMG_4328.JPG 

 

Sitôt arrivée, le 1er départ ne s’est pas fait attendre. Un départ ultra violent, de quoi faire hurler le D-TEC. Rien de grave, avec leur plaque en acier incorporée dans le bâti du détecteur, aucune crainte à avoir sur de telles furies. Cependant, la suite ne tarda pas à se gâter ! Entre les variations de niveaux, le courant très soutenu, l’assaut des blancs et des écrevisses, la pêche fut moins productive que prévu. Nous avions beau essayé de nous adapter au plus près des conditions, ces dernières étaient trop variables pour rester pêchant en permanence.

IMAG2452bis.jpg

IMG_9511.JPG

 

Trois nuits, trois postes différents ! C’est bien là le principal avantage de la pêche en bateau ! Une session fortement contrariée pour Dame Nature et un hiver trop tardif auront fortement handicapé notre pêche. Mais qu’à cela ne tienne ; une super ambiance au rendez vous, des paysages vierges de toute civilisation et des carpes très (trop) combatives, quoi demander de plus ???

IMG_9658.JPG

 

 

Quelques victimes de Joe et moi-même :

IMG_9521.JPG

IMG_9527.JPG

IMG_9644.JPG

IMG_9620.JPG

IMG_9671.JPG

IMG_9651.JPG

 Toujours au rendez-vous...

Patrick

 

 

 

Dans la même rubrique :

(10 Apr 2017 )

(30 Mar 2017 )

( 7 Mar 2017 )

(14 Dec 2016 )

Dans la même rubrique :

Du même auteur :

TOP CARPISTE 3 (26 Oct 2015 )

TOP CARPISTE 2 (20 Oct 2015 )

TOP CARPISTE 1 (23 Sep 2015 )

EN MODE DECOUVERTE - VOL2 (14 Sep 2015 )

Vidéos

Conseils

Proshops