Starbaits : Retour à l'accueil

 

BIEN PECHER DANS LES HERBIERS

Actualité rédigée le 2 Sep 2010 par Teddy LEBRETON.

 

Nous sommes début avril, mes collègues de pêche Micka  Nico et moi-même avons réussi à obtenir chacun quelques jours pour aller à la pêche. L’endroit où nous irons tenter notre chance est un magnifique plan d’eau de huit hectares, très découpé avec de nombreuses bordures très intéressantes à pêcher, ainsi que quelques hauts fonds mais avec un inconvénient de taille, une quantité énorme d’herbiers.
Tous types d’embarcation est interdite sur le site, le sondage s’effectuera donc à la canne. Il ne m’aura fallu pas moins de presque trois heures pour que ma FEELING MARKER me fasse découvrir quelques cailloux en bordure ainsi qu’un petit haut fond à une trentaine de mètres perdu au milieu de tous ces herbiers très denses malgré la saison.
Je pêcherai à trois cannes, deux sur le haut fond (l’une dessus dans deux mètres d’eau, l’autre dans la descente dans trois mètres d’eau) et une en bordure sur une petite bande de cailloux entourée d’herbiers. J’utiliserai donc des montages « in-line » afin de réduire au maximum les risques d’accroche dans les herbes. Mes bas de lignes seront eschés avec des appâts équilibrés et flottants pour obtenir une meilleure présentation, munis chacun d’un stick pour être sur que mon hameçon arrive bien sur le fond sans avoir accroché d’herbes.
 

 DSCF6325.jpg
 
Au niveau amorçage, le haut fond sera amorcé avec des Instinct Factor en 14mm plus des pellets du même parfum envoyés au bait rocket, et la bordure sera légèrement amorcée avec des Omega Fish en 14mm mélangé avec des Prawn Pepper 14mm également. La canne sur le plateau sera eschée avec une Omega balanced en 20mm, celle de la descente avec une pop up Instinct Factor 20mm et la canne en bordure aura comme piège, un bonhomme de neige Prawn Pepper avec une classique et une pop up de 14mm chacune.
La nuit se rapproche, les lignes de Nico (qui se trouve sur le même poste que moi ) sont tendues tout comme les miennes, et Micka  termine de placer sa dernière.
Vers vingt trois heures, Nico ouvre le bal avec une jolie commune d’une petite dizaine de kilos, ça y est, un poisson au sec.
Au petit matin, c’est à mon tour de prendre contact avec un poisson, j’ai tout de suite su que ce n’était pas une carpe.
 
En effet, c’est un silure qui a succombé à mes deux petites Prawn Pepper présentées en bonhomme de neige avec un SB100 N6. Celui-ci passe d’un herbier à un autre en me comprimant la canne. Le combat est intense, c’est au bout d’une grosse demi-heure que le silure se laisse épuiser, il mesure 1m80 et à une robe magnifique, ses couleurs sont superbes.

Un poisson qui de bon matin, me met de très bon humeur

 

DSCF6080.jpg

 

DSCF6113.jpg

 

 

La journée sera calme, il nous faudra attendre le soir pour apercevoir quelques activités. Mais c’est tard dans la nuit que Nico retouche un poisson, je me rends compte en le glissant dans l’épuisette que c’est un beau poisson. En effet, c’est une belle miroir de 21,5KG piégé par une Balanced SK30.

 

DSCF6169.jpg

 

 

Mon tour viendra de nouveau au petit matin avec une jolie miroir sauvage et combative de 15,5KG prise sur la descente du haut fond avec la pop up Instinct Factor.
 
DSCF6166.jpg
 
Peu de temps après moi, Micka  réussit, malgré la difficulté de son poste dû aux nombreux herbiers, à capturer une miroir de 11KG.
 
DSCF6114.jpg
 
Les carpes commencent à rentrer sur les amorçages, mais malheureusement pour des raisons professionnelles mes camarades doivent plier.
En ce qui me concerne, je vais refaire une nuit. Je remets quelques Instinct sur la descente du haut fond, et toutes les demi-heures, j’envoie cinq bait rocket de pellets et de Chili Hemp pour garder les poissons en activité sur la zone. En fin d’après midi, la canne placée sur le haut fond déroule, et m’offre une miroir de 10 KG.

 

DSCF6172.jpg

La nuit approche, le plan d’eau est plat et calme comme une flaque d’huile, ce qui me permet d’observer une grosse activité sur mon coup. Quelques heures plus tard, dans la nuit, le détecteur de la canne en bordure s’emballe. Après quelques minutes de combat, le poisson se décroche dans un herbier.
Je remets un bonhomme de neige Prawn Pepper et replace la ligne minutieusement.
Très tôt dans la matinée, deux bips de nouveau sur la canne en bordure, je ne laisse pas le temps au poisson de se caler dans les herbiers et prends la canne en main. Au contact je m’aperçois qu’il doit s’agir d’un beau poisson, il essaie par tous les moyens de se caler dans les herbiers, mais j’arrive quand même à le maîtriser. A une dizaine de mètres du bord, il monte en surface, j’en ai la confirmation, c’est un beau poisson.

Peu de temps après, cette belle miroir est dans l’épuisette. Micka qui est venu me rendre visite tombe à pic pour la pesée du poisson, le cadrant indique un peu plus de 22KG

 

DSCF6185.jpg

 

DSCF6190.jpg

 

Je suis ravi, un beau poisson pour clôturer ma session.
Malheureusement je dois plier après la séance photo, vraiment à contre cœur.
 
Moralité, n’hésitez pas à « perdre » quelques heures à sonder votre poste afin de découvrir des différences de profondeurs et de substrats pour mettre toutes les chances de votre côté et parvenir à pêcher le mieux possible. Plutôt que de passer quelques jours sans touches, passer quelques heures à sonder.
 
Bon courage dans vos sessions.
 
Teddy

 

 

 
 

 

 

Dans la même rubrique :

(10 Apr 2017 )

(30 Mar 2017 )

( 7 Mar 2017 )

(14 Dec 2016 )

Dans la même rubrique :

Du même auteur :

Hemp and Tiger (30 Mar 2013 )

Vive la pêche d’équipe! ( 6 Feb 2012 )

Les «SPICY SALMON» vous promettent des sessions épicées! (26 Jan 2012 )

SORTEZ DES STEREOTYPES ( 4 Aug 2011 )

Vidéos

Conseils

Proshops